Fumet de poisson maison

Voila le dernier article de la série des bouillons faits maison. Le fumet de poisson peut notamment etre utilisé dans la cuisine thai pour la réalisation des tom yam

  • 1,5 kg d’arètes et de têtes
  • 1 oignon moyen
  • 2 branches de céleri hachées
  • 3 feuilles de laurier
  • 2 c.à.c de poivre noir en grains
  • 3 litres d’eau

Mélangez tous les ingrédients dans une cocotte, salez à votre convenance et laissez frémir à feu moyen pendant 2 heures.
Laissez le bouillon refroidir avant de le mettre au réfrigérateur.
Passez le dans un tamis fin.

Vous pouvez conserver le bouillon non utilisé en le congelant dans des sacs à glacons.
Cela vous permettra d’en avoir toujours disponible pour vos préparations futures.

Bouillon de volaille maison

On  continue dans la série des bouillons maison, avec le bouillon de volaille. En effet, largement utilisés dans la cuisine thaï, les bouillons peuvent aussi servir pour les recettes de tout horizon. Et c’est bien meilleur qu’un cube…

  • 2 kg d’os de poulet garnis de viande
  • 2 oignons moyens
  • 2 branches de céleri hachées
  • 250g de carottes coupées en rondelles
  • 3 feuilles de laurier
  • 2 c.à.c de poivre noir en grains
  • 5 litres d’eau

Mélangez tous les ingrédients dans une cocotte, salez à votre convenance et laissez frémir à feu moyen pendant 2 heures.
Laissez le bouillon refroidir avant de le mettre au réfrigérateur.
Passez le dans un tamis fin.

Vous pouvez conserver le bouillon non utilisé en le congelant dans des sacs à glacons.
Cela vous permettra d’en avoir toujours disponible pour vos préparations futures.

Bouillon de légumes maison

  • 4 oignons moyens
  • 12 branches de céleri hachées
  • 350g de carottes coupées en rondelles
  • 350g de petits navets coupés en 4
  • 1 poireau coupé en tronçons
  • 3 feuilles de laurier
  • 2 c.à.c de poivre noir en grains
  • 6 litres d’eau

Mélangez tous les ingrédients dans une cocotte, salez à votre convenance et laissez frémir à feu moyen pendant 2 heures.
Laissez le bouillon refroidir avant de le mettre au réfrigérateur.
Passez le dans un tamis fin.

Vous pouvez conserver le bouillon non utilisé en le congelant dans des sacs à glacons.
Cela vous permettra d’en avoir toujours disponible pour vos préparations futures.

Bouillon de boeuf maison

  • 2 kg d’os de boeuf garnis de viande
  • 2 oignons moyens
  • 2 branches de céleri hachées
  • 250g de carottes coupées en rondelles
  • 3 feuilles de laurier
  • 2 c.à.c de poivre noir en grains
  • 5 litres d’eau

Préchauffez le four à 160°C.
Mettez les os et les oignons dans un plat etfaites les rotir au four pendant 1 heure.
Quand is sont bien dorés, mettez les dans une grande cocotte avec le céleri, mes carottes, le laurier, le poivre et la moitié de l’eau.
Salez à votre convenance puis laissez frémir 3 heures, sans couvrir.
Versez alors le reste de l’eau, écumez et laissez cuire encore 1 heure.
Laissez le bouillon refroidir avant de le mettre au refrigerateur.
Retirez la graisse figée en surface puis passez le bouillon dans un tamis fin.

Vous pouvez conserver le bouillon non utilisé en le congelant dans des sacs à glacons.
Cela vous permettra d’en avoir toujours disponible pour vos préparations futures.

Sauce thaï pour salade

    Pour l’assaisonnement de vos salades, vous pouvez réaliser la sauce thaï suivante, avec comme ingrédients : 

  • 2 gousses d’ail
  • 2 c.à.s de jus de citron vert
  • 2 c.à.s de sauce nuoc mam
  • 1 c.à.s de sucre roux
  • 2 piments rouges frais

La préparation en est très simple :

émincez finement l’aïl et les piments rouges. Puis fouettez ensemble tous les ingrédients dans un récipient jusqu’à ce que le sucre soit dissous.

Si vous souhaitez que la sauce ne pique , remplacez les piments rouges par de la carotte râpée. Cela donne de la couleur, et une note sucrée.

Condiment au concombre

Voici la recette thaï d’un condiment pouvant servir d’accompagnement aux wontons, ou beignets au maïs :

Mélangez 3 c.à s. de vinaigre de riz, avec une c. à s. de miel ou de sucre roux. Ajoutez une pincée de sel. Coupez 4 quatre un morceau de concombre ferme d’environ 10 cm. Puis chaque morceau en fines tranches. Epluchez et coupez finement 1 carotte et 1 échalotte. Epépinez un petit piment rouge et émincez le finement. Mélangez le tout, et laissez reposer 30 minutes au frais avant de servir.

Pour corser un peu le gout, vous pouvez saler la préparation en utilisant un peu de NuocMam à la place du sel fin. Corrigez l’assaisonnement petit à petit. Si le gout est trop fort, ajoutez un peu de sucre.

Pâte de curry vert

Pour 4 personnes

  • 1 cuillère à café de pâte de crevettes
  • 2 petits piments verts
  • 2 gousses d’ail
  • 1 échalotte
  • 1 tige de citronnelle
  • 1 cm de racine de galanga
  • 1 cm de gingembre frais
  • 6 à 8 tiges de coriandre fraîche
  • le zeste et le jus d’1/2 citron vert
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • Eplucher le gingembre, le galanga, l’ail et l’échalotte.
    Oter les des piments verts.
    Emincer les ingredients.
    Passer le tout au mixeur jusqu’à obtenir une purée homogène.
    Couvrir d’huile et conserver au frais.

    Sauce douce au piment

    • 3 piments rouges
    • 3 c.à.s de vinaigre blanc
    • 3 c.à.s de sucre roux
    • 1 pincée de sel fin
    • Une poignée de coriandre fraiche

    Hâchez grossièrement les piments, et passez les aux robot afin d’obtenir une pâte épaisse.

    Mettez le reste des ingrédients dans une casserole et portez doucement à ébullition.

    Lorsque vous obtenez un sirop épais, incorporez la pâte de piment et prolongez la cuisson quelques minutes.

    Versez dans un joli bol, parsemez de feuilles de coriandre.

    Vous pourrez servir cette sauce en accompagnement de wontons, ou plus généralement de bouchées